Et si c'était bon...

Dans la cuisine et à table, recettes d'une gourmande passionnée.

jeudi 19 juin

Corolle croustillante au Picodon, deux tomates et olives noires

Une de mes lectrices les plus assidues, qui se reconnaîtra, me demandait (très gentiment, ne vous méprenez pas) avant-hier de cesser ma saga italienne et de revenir en France.

Je veux bien, mais, je ne suis pas sûre que ce soit avec cette recette que je la contente totalement.

C'est encore de la tomate, mais c'est un mélange de plein de cultures: la France c'est sûr avec le Picodon
de l'Ardèche et de la Drôme et  la Provence avec les olives et le basilic,  et puis le Maghreb avec les feuilles de brick et aussi l'Italie avec les tomates confites, car, même si je n'en suis pas certaine, il me semble bien que les premières tomates confites que j'ai mangées, venaient de là-bas.

Cette petite entrée, haute en goûts et en couleurs nous a bien plu: croustillant de la feuille de brick, moelleux du fromage à peine fondu parfumé au basilic, contraste de la tomate fraîche et de la tomate confite et enfin accent plus relevé des olives noires. Tous ces parfums se mêlent pour notre plus garnd plaisir et confirmer que j'avais raison hier avec ma panzanella… le soleil est enfin là!

COROLLE CROUSTILLANTE AUX DEUX TOMATES  PICODON ET OLIVES NOIRES

TULIPESAU_PICODON

Facile
Préparation: 20 mn
Cuisson: 10 mn

Pour 6 personnes:
2 Picodon à point
6 feuilles de brick
6 feuilles de basilic ciselées
30 olives noires dénoyautées
2 tomates
18 pétales de tomates confites
Sel et poivre du moulin
50 g de beurre fondu

Préchauffer le four à 210°.
Couper les feuilles de bricks de façon à ce que leur diamètre dépasse de 2 cm environ du moule utilisé. Les beurrer et les placer à l'intérieur de leur empreinte ( ramequin ou plaque en silicone).
Ecraser les 2 fromages à la fourchette avec le basilic. Poivrer. Réserver.
Garder 6 olives entières et tailler celles qui restent en petits éclats. Réserver aussi.
Peler et épépiner les tomates, couper 6 rondelles un peu épaisses.
Finition:
Mettre 2 càs de fromage écrasé dans le fond de la corolle. Déposer quelques éclats d'olives, une rondelle de tomate en la salant légèrement. Couvrir avec des tomates confites et ajouter 1 càc du Picodon restant.
Mettre à cuire pendant une dizaine de minutes en surveillant la couleur du croustillant.
Sortir du four, poser l'olive réservée sur le dessus et attendre un peu avant de poser sur l'assiette avec beaucoup de précaution car le fond est fragile.

Quelques feuilles de mesclun accompagnent très bien cette petite entrée.

Le Picodon est un fromage de chèvre de la Drôme et de l'Ardèche qui me change totalement des chèvres de ma région et qui convient très bien à cette recette aux accents du sud.

Utilisez les chutes de tomates pour les mettre dans une panzanella ou dans une sauce pour vos pâtes.

imprimer_la_recetteImprimer la recette

Des tomates, encore, ici et aussi.

technorati tags:

Tags :

Posté par maminaclaude à 07:30 - Entrée - Commentaires [33] - Permalien [#]

Commentaires

    Une recette qui me tente beaucoup....

    Par angebleu57, jeudi 19 juin à 08:40
  • A tomber! J'imagine que la roquette doit aussi faire bon ménage avec ces petites corolles!
    Merci!

    Par Tartine Jeanne, jeudi 19 juin à 09:10
  • Elle est chouette comme tout cette saga....tout comme cette entre croustillante. De toute faon, même quand tu "reviendras en Franc", je te fais confiance pour nous ramener de temps en temps vers des recettes d'inspiration italiennes...comme tu/on les aime!

    Par mayacook, jeudi 19 juin à 09:22
  • Ton obstination à nous faire partager ton Italie a eu raison du soleil, ici aussi il brille depuis hier. Ton entrée aux picodons est bien tentante.

    Par Vanille, jeudi 19 juin à 09:24
  • Superbe cette corolle associant des ingrédients que j'affectionne !

    Par Chris, jeudi 19 juin à 09:26
  • Je rêve de ce genre de cuisine en ce moment plein de légèreté (malgré le fromage) et de soleil.....

    Par Choumie, jeudi 19 juin à 09:32
  • Une jolie recette ensoleillée! Mmmhhh...

    Bises,

    Rosa

    Par Rosa, jeudi 19 juin à 09:40
  • superbe!

    Par facefood, jeudi 19 juin à 09:51
  • Que des ingrédients qui me plaisent pour une belle entrée d'été !

    Par gaelle, jeudi 19 juin à 10:31
  • La présentation est fort jolie, digne de l'été qui s'amorce enfin (ici, il pleut encore mais nous gardons espoir)

    Par domie, jeudi 19 juin à 11:15
  • Oh ben ca alors, j'ai exactement les memes petites serviettes en papier achetees ici aux USA
    Mamina, moi je t'adore car tu me fournis tous mes repas rapide et gouteux pour ma fin de sejour et les plats d'inspiration italienne me contentent parfaitement! Bises.

    Par Lolotte, jeudi 19 juin à 14:12
  • Oh tu sais, moi, j'aime bien tes recettes italiennes!!!!! J'adooore même!

    Par Clairechen, jeudi 19 juin à 14:16
  • On dirait que tu attires le soleil avec ce plat. Tellement ensoleillé!

    Par Tarzile, jeudi 19 juin à 14:17
  • Chez nous il est partie le soleil. je ferais peut-etre bien de m mettre a melanger les cultures, moi aussi.

    Par Gracianne, jeudi 19 juin à 15:06
  • je vais de ce pas faire ta recette car ici le soleil est paarti... tu l'as attiré dans tes filets gourmands ... - et je comprends qu'il n'ait pu résister. Biz

    Par fabienne, jeudi 19 juin à 15:26
  • Charmant, ce coquillage qui croustille. Avouez, vous avez déjà la nostalgie des St-Jacques

    Par Estèbouille, jeudi 19 juin à 15:31
  • Il faut reconnaître que l'Italie a de nombreux charme! Bises

    Par provence, jeudi 19 juin à 15:32
  • Il faut reconnaître que l'Italie a de nombreux charmes! Bises

    Par provence, jeudi 19 juin à 15:33
  • Jolie corolle! Et la cuisine métissée j'adore!!
    bises
    dodovanille

    Par dodovanille, jeudi 19 juin à 16:29
  • Comme c'est joli! À déguster autant avec les yeux qu'avec les doigts...

    Par Miss Diane, jeudi 19 juin à 17:02
  • Beau ,bon tout cela j'aime ..bisous

    Par Colette MARTINIC, jeudi 19 juin à 17:21
  • J'aime le Picodin, mais il n'arrive pas ici. J'adapte avec l'accent du sud.

    Par maloud, jeudi 19 juin à 19:43
  • j'espère que tu n'auras vexé personne !! le picodon est un fromage de le Drôme, dans l'Ardèche on trouve du Pélardon! Drômois et ardéchois sont souvent en concurrence, mais j'ai beau lire les commentaires, personne ne tilte, ouf!tu n'as pas crée de guerre!!
    bises

    Par Agnès, jeudi 19 juin à 20:17
  • Coucou Mamina,

    J'adore cette petite corolle..........des saveurs estivales, légères, prononcées...........cela donne vraiment envie !!!!!
    A bientôt

    Par Sandrine, jeudi 19 juin à 21:25
  • du chèvre.. que j'aime ça !!!
    l'association des produit me plait à coup sur
    bises

    Par *manue, jeudi 19 juin à 21:58
  • Bonne idée ces petites corolles !

    Par AUDREY.KITCHEN, jeudi 19 juin à 22:30
  • moi manger italien ca peut etre touts les jours...;pas de souci

    Par sab, vendredi 20 juin à 07:32
  • génial

    ca y est j'ai mon entrée pour ce week-end ! Mamina, j'arrive pas à me mettre au régime avec toutes tes bonnes recettes mais bon, tant pis, comme disait Coco Chanel : "A un certain âge, il faut savoir choisir entre sa tête et ses fesses !" Moi j'ai choisi, ce sera la tête HIHIHI donc Mamina continue à me régaler avec tes supers recette.

    Par Epicurienne34, vendredi 20 juin à 10:09
  • Des plats d'Italie ou de France, peu importe, c'est toujours bon et beau chez toi )
    Cette corolle illumine l'assiette comme un soleil (que l'on a enfin retrouvé ...)

    Par Bebop, vendredi 20 juin à 11:10
  • Je craque complètement, c'est joli et goûteux !! Tout ce que j'aime !

    Par inoule, samedi 21 juin à 23:22
  • C'est tout ce que j'aime, en feuille de brick , ça doit être divin !

    Par Soso, dimanche 22 juin à 20:26
  • Hmmm Mamina tes recettes m'enchantent ! Que ça a l'air bon !!!

    Par nanie, lundi 23 juin à 22:38
  • Mamina,
    Peut-être ai-je mal lu où compris, mais dans le descriptif tu ne parles que de tomates confites, mais dans la recette de tomates fraîches qui tu épépine et après de confites.

    Par mark, mardi 22 juillet à 22:42

Poster un commentaire