Et si c'était bon...

Dans la cuisine et à table, recettes d'une gourmande passionnée.

mercredi 26 juillet

CROSTINI OU TARTINE ?

Un petit apéritif imprévu, on fouille dans le frigo… qu’est-ce qui reste ?
Quelques tomates confites, j’en utilise très souvent et je les confis plus ou moins longtemps, selon mes besoins. Il y a aussi 2 tranches de jambon de parme et un bol de caviar d’aubergines.
Un petit reste de baguette et on peu improviser des bruschettas… on pourrait dire toasts ou tartines, mais je préfère la consonance Italienne, vous aurez du mal à me changer.
Enfin donc, appelez-les comme vous voulez, mais mangez-les.

CROSTINI IMPROVISES

Parme__tomates_confites__caviar_d_aubergines1

Couper la baguette en tranches de 5 à 6 mm d’épaisseur, passer un pinceau d’huile d’olive recto-verso et enfourner quelques minutes, four à 210.Les tranches doivent se colorer légèrement mais ne doivent pas griller.
Pendant ce temps, couper les quartiers de tomates confites en 2, le jambon de Parme en morceaux à peu près de la taille des tranches de pain.
Tartiner, (le verbe « bruschetter » ne doit pas exister), d’abord le caviar d’aubergines en couche assez épaisse, poser un petit morceau de jambon et terminer par le pétale de tomate.

Caviar d’aubergines :
4 ou 5 aubergines plutôt longues et minces (environ 1 kg)
1 gousse d’ail écrasée
3 petits oignons nouveaux
10 cl d’huile d’olive
1 jus de citron (ou pour les réfractaires, une goutte de vinaigre)
Sel et poivre

Laver les aubergines et allumer le four à 180°. Les couper en deux dans le sens de la longueur et entailler la chair en quadrillage sur environ I cm d’épaisseur. Les enfourner environ 40 mn, si la chair se colore trop vite, les recouvrir d’un papier d’aluminium.
Lorsqu’elles sont bien tendres, récupérer le chair en la mettant dans un passoire environ une heure pour qu’elle rende son eau de végétation. Ecraser à la fourchette ou au mixer, le goût dans ce cas- là est un peu différent, moins rustique, peut-être.
Presser le citron et émincer finement les petits oignons, les incorporer à la pulpe d’aubergine. Saler, poivre et émulsionner avec l’huile d’olive comme vous le feriez pour une mayonnaise.

Réserver au frais. Ce caviar se conserve bien plusieurs jours, mais, bien souvent, les convives n’ en laissent pas beaucoup.

imprimer_la_recette

Imprimer la recette

technorati tags:       

Tags :

Posté par maminaclaude à 06:00 - Apéritif - Commentaires [13] - Permalien [#]

Commentaires

    Bonne idée que ces crostini improvisés !
    Bizzs

    Par Sylvie, mercredi 26 juillet à 07:46
  • t'inquiète pas Mamina, je mange, je mange !!!!!
    )))))
    La Zaza

    Par zaza, mercredi 26 juillet à 07:54
  • je veux bien passer chez toi pour ton prochain apéro improvisé!

    Par Alhya, mercredi 26 juillet à 09:03
  • pas mal les fonds de frigo!

    Par MlleGudule-Anne, mercredi 26 juillet à 09:16
  • C'est le genre de petites choses à grignoter que j'adore!

    Par Choupette, mercredi 26 juillet à 10:16
  • J'aime beaucoup le principe. Elles me paraissent délicieuses, ces grignottes.

    Par Elvira, mercredi 26 juillet à 11:17
  • Ok, prochain apéro chez toi avec ces crostinis-là

    Par phanieflo, mercredi 26 juillet à 11:48
  • Moi j'adopte tout de suite ta recette ,car je fais très souvent des apéritifs dînatoires à mes clients...MERCI

    Par Colette, mercredi 26 juillet à 13:19
  • je les mange moi aussi !

    Par Papilles&Pupille, mercredi 26 juillet à 17:31
  • je fais le même caviar, je quadrille itou et hop !
    j'adore les crostinis, et les tiens sont bien appétissants, allez...je me sers...croc !

    Par lilizen, mercredi 26 juillet à 18:06
  • miam, j'adore!

    Par peggy, jeudi 27 juillet à 18:32
  • mm j'adore les trucs de ce genre, vite faits, campagnards et savoureux.

    Par Thalie, dimanche 30 juillet à 02:24
  • Vite fait, bien fait et certainement délicieux!!

    Par Alicia, dimanche 30 juillet à 22:24

Poster un commentaire